Arboleda Diego

Le guide ultime pour découvrir l'Amazonie Équateurienne

l’Amazonie représente une grande pourcentage du territoire national, et est la forêt  tropicale plus  grande de la planète, elle est traversée par des rivières qui la rendent encore plus fantastique. Elle est connue par les Équatoriens comme “el Oriente”.

C’est l’une des régions avec la plus grande richesse biologique du monde, car les différents niveaux altitudinaux sont formés à sa jonction avec la Cordillère des Andes, ajoutons à cela sa température tropicale, ses fortes précipitations et sa topographie accidentée.

Sommaire

Que Faire à l’Amazonie Équatorienne

Il y a beaucoup d’animaux par km2 en comparaison à tous les animaux des Etats unis et Canada unis, l’Amazonie Équatorienne abrite plusieurs nations indigènes, chacune ayant ses propres caractéristiques, telles que la langue, les coutumes et même sa propre vision du monde. Considérée comme un trésor naturel en raison de la richesse qu’elle renferme, elle est l’une des dernières régions du monde qui, en raison de sa grande diversité biologique et culturelle, est considérée comme une zone stratégique pour la conservation.

Yasuni

Il s’agit de la plus grand zone protégée du continent Équatorien, qui sauvegarde une biodiversité impressionnante au cœur de la forêt selvatique et protège une partie du territoire de la nationalité Waorani.

On y trouve des centaines d’espèces endémiques de” Amazonie”, d’arbres, de larges rivières qui débordent avec les pluies torrentielles et de grands animaux tels que le jaguar, l’anaconda et l’aigle harpie, etc.

Cuyabeno

Situé dans la province de Sucumbios, au nord-est  de l’équateur, dans ce lieu qui comprend une superficie de 590 112 hectares, vivent plus de 550 espèces différentes d’oiseaux, 60 espèces d’orchidées, plus de 350 espèces de poissons, 10 espèces de singes, une variété de reptiles tels que les anacondas, les alligators et les tortues de rivière.

Le Cuyabeno abrite également des espèces rares telles que le mythique dauphin de rivière rose, l’ Hoatzin ou aigle de l’“Amazonie”.

Río Coca

Il est né du dégel du volcan Antizana avec le nom de Quijos, et se jette dans le fleuve du Napo, où des croisières fluviales peuvent vous emmener jusqu’à l’Atlantique, 

Elle a été découverte par Gonzalo Pizarro en 1541 lors de son expédition à la recherche de l’El Dorado, et sur ses rives a été construit le bateau dans lequel Francisco de Orellana a réalisé l’incroyable odyssée de la découverte du fleuve amazone.

Misahualli

Est un grand balnéaire pour profiter des rivières du Napo et du Misahualli, il est surtout décoré par des dizaines d’arbres endemic de “l’Amazonie”,  qui sont l’habitat d’un groupe de singes capucins, ils sont habitués aux touristes et n’ont pas peur de prendre aux gens ce dont ils ont besoin ; c’est l’une des attractions du village.

Cascada San Rafael

La chute d’eau de San Rafael est l’une des plus grandes attractions touristiques de l’équateur. Cette chute d’eau de 150 mètres, la plus haute du pays, la force de la chute d’eau est entendue quinze minutes avant de l’observer et se manifeste par un son qui prend lentement de la force et se fait sentir dans le corps des marcheurs. Le spectacle est complété dans “l’Amazonie” par des moments de soleil où un arc-en-ciel lumineux apparaît. 

Río Anzu 

L’attraction se compose d’un ensemble de formations rocheuses situées à côté de la rivière Ánzu, qui est comme des jacuzzis naturels, permettent au visiteur de prendre un repos bien mérité tout en se relaxant dans les eaux cristallines. 

C’est également le lieu de prédilection pour pratiquer des sports tels que le rafting et pour visiter les grottes et cavernes des environs.

El Gran Cañon

Le grand canyon est une formation rocheuse d’environ 10 mètres de haut avec un lagon naturel où l’on peut prendre un bain bien mérité, le site est situé en “Amazonie”  dans une propriété privée, le prix d’entrée est de 2 dollars par personne. Il y a des guides locaux sur la propriété. Les guides locaux proposent également des descentes de rivière pour les plus aventureux. À la descente, on descend la rivière avec des cordes en passant par le grand canyon jusqu’à la rivière Jondachi

Papallacta

À quelques kilomètres de la ville de Quito, se trouve la ville de Papallacta qui abrite les célèbres termas de Papallacta, un lieu où l’on peut profiter des eaux médicinales offertes par les thermes  uniques en Équateur.

Papallacta est une petite ville d’Équateur située dans” Amazonie ” à 3 250 m d’altitude dans les Andes, près de la Cordillère orientale, sur la route de Quito qui mène à la jungle amazonienne.

Quand aller à l’Amazonie

La température en l’Amazonie peut varier entre 18 et 40 degrés, en raison de son humidité et de ses précipitations. Il est conseillé de voyager en deux périodes entre juillet et septembre, pendant la saison sèche et avec moins de pluie, tandis que si votre humeur est de voyager vers le long des rivières, il est possible de voyager pendant la saison des pluies d’août à janvier.

Comment se rendre à l’Amazonie

Pour atteindre nos destinations touristiques préférées et les plus attrayantes en  “l’Amazonie”, vous pouvez vous rendre de la ville de Quito et de Guayaquil, par avion, à la ville de Coca en un temps très court d’une heure et quarante minutes respectivement. Vous pouvez également vous rendre par transport terrestre en bus interprovincial, à la ville de Tena, Lago Agrio, Coca, Puyo, Macas, qui sont les principales villes de l’Amazonie.

Hébergement

Les logements sont l’une des principales attractions de nos destinations, pour leur façon extravagante de séjourner, ou la simplicité avec laquelle le voyageur apprécie son séjour, vous pouvez avoir différents types comme les fameux lodges qui sont des endroits en l’Amazonie, qui prennent soin de l’environnement et se trouvent dans la forêt tropicale Amazonienne, ainsi que des abris, des hôtels, des lodges et sans oublier les hôtels flottants, qui sont les hôtels de croisière avec toutes les commodités que l’on voudrait

Où manger à l’Amazonie.

La nourriture de la jungle appelle à goûter les plats les plus étranges, mais cette nourriture utopique peut être faite dans certains endroits comme une attraction, mais la plus typique à manger ou de meilleur goût, nous la trouverons dans les lieux d’hébergement, ainsi que dans les principaux lieux touristiques, où il est possible de trouver des produits endémiques ainsi que des envies de la nourriture nationale et internationale en l’Amazonie.

Cet article vous a plu ? Partagez le !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Nos articles qui pourraient vous intéresser
Articles thématiques
Les Andes Nord

Guide de voyage des Andes nord L’Équateur est un pays mégadivers et de petite taille, mais si nous parlons d’attractions, nous avons des possibilités infinies

Lire plus »